Seedsman Blog

10 FEMMES SCIENTIFIQUES DANS LE DOMAINE DU CANNABIS

La contribution des femmes à la science n’a jamais vraiment été reconnue à sa juste valeur. C’est le cas aussi dans le domaine du cannabis. Il est donc grand temps de rendre hommage à certains de ces esprits incroyables. Grâce à leur vision, leur intelligence et leur travail acharné, ces sommités ont contribué à améliorer nos connaissances sur le cannabis et à entamer le mouvement mondial de reconnaissance du potentiel thérapeutique du cannabis. Sans les dix femmes scientifiques que nous vous présentons ici, le monde du cannabis serait bien différent de ce qu’il est aujourd’hui.

Dr Cristina Sanchez

Enseignante en biologie moléculaire à l’Université Complutense de Madrid, le Dr Cristina Sanchez a été l’une des premières scientifiques à découvrir le potentiel anticancéreux de certains cannabinoïdes. Depuis plus de 20 ans, ses recherches ont mis en lumière la capacité du THC et d’autres composés du cannabis à tuer les cellules tumorales.

Selon ses découvertes, les cannabinoïdes provoquent chez les cellules cancéreuses un processus appelé apoptose, par lequel elles se suicident pour ainsi dire. En d’autres termes, elles entame une séquence de mort cellulaire sans libérer de molécules inflammatoires qui pourraient endommager les tissus environnants. C’est une sorte de Graal qu’elle a ainsi découvert, car ce processus engendré par le THC et d’autres cannabinoïdes permet de se débarrasser des cellules cancéreuses sans affecter les cellules saines.

S’agissant de l’une des plus éminentes scientifiques spécialisée dans le cannabis, vous ne serez pas étonnés d’apprendre que C. Sanchez siège au conseil d’administration de la Société espagnole de recherche sur les cannabinoïdes et de l’Observatoire espagnol du cannabis médicinal.

Dr Allyn Howlett

Après la découverte du THC par Raphael Mechoulam au milieu des années 60, les scientifiques ont recherché le récepteur cérébral auquel se liait ce cannabinoïde. C’est plus de 20 ans plus tard, en 1988, que le Dr Allyn Howlett découvrit le récepteur CB1.

Cette découverte a permis de comprendre non seulement les effets du cannabis, mais aussi le rôle du système endocannabinoïde. En d’autres termes, depuis plus de trois décennies, les scientifiques spécialisés dans le cannabis s’appuient sur les découvertes de A. Howlett.

Elle est actuellement professeur au département de physiologie et de pharmacologie à la Wake Forest School of Medicine à Winston-Salem, en Caroline du Nord, où le laboratoire Howlett continue d’étudier la fonction du récepteur CB1.

Dr Daniela Vergara

Basée à l’université du Colorado à Boulder, la biologiste évolutionniste Daniela Vergara a cofondé l’Agricultural Genomics Foundation (AGF) et la Cannabis Genomic Research Initiative (CGRI), qui ont tous deux contribué à améliorer notre compréhension du génome du cannabis.

En plus de sa contribution à l’identification des gènes responsables de la synthèse du THC, du CBD et d’autres cannabinoïdes, D. Vergara a également attiré l’attention sur les différences génétiques qui existent entre variétés. Ses découvertes ont notamment permis de remarquer que les génétiques approuvées pour la recherche par la Food and Drug Administration (FDA) sont généralement bien moins puissantes que celles que plébiscitent les consommateurs.

D. Vergara a ainsi contribué à l’élargissement des champs de recherche et à la prise en considération d’une bien plus large gamme de variétés, un travail qui a permis d’obtenir des résultats plus fidèles à la réalité concrète de la consommation de cannabis.

Dr Bonni Goldstein

Le Dr Bonni Goldstein est l’auteure d’un livre intitulé Cannabis Revealed: How the World’s Most Misunderstood Plant Is Treating Everything From Chronic Pain to Epilepsy. Son intérêt pour le cannabis est né en 2008, lorsque l’une de ses amies a recouru à cette plante pour traiter une maladie grave. Depuis lors, elle s’est imposée comme l’une des plus grandes scientifiques du monde dans le domaine du cannabis.

Spécialiste de l’utilisation de la marijuana à des fins thérapeutiques chez les adultes et les enfants, elle est actuellement directrice du Canna-Centers Wellness & Education, un centre de traitement destinés aux personnes atteintes de pathologies lourdes situé à Los Angeles. Après avoir beaucoup travaillé avec des enfants, elle participe maintenant à une étude pilote sur l’utilisation du cannabis pour traiter les troubles du spectre autistique.

Dr Dani Gordon

Originaire du Canada, le Dr Dani Gordon est maintenant installé au Royaume-Uni. Avant de quitter son pays d’origine, Gordon dirigeait un centre médical consacré au cannabis où elle a traité plus de 2 500 patients souffrant de maladies telles que la fibromyalgie, la douleur chronique, l’anxiété dans la dépression.

Après s’être installée à Londres, elle a cofondé la UK Medical Cannabis Clinician’s Society (MCCS), qui a formé les premiers spécialistes du cannabis thérapeutique du pays. Elle a aussi contribué à la mise en place des premiers centres dispensant des soins à base de cannabis.

Son récent livre , intitulé The CBD Bible: Cannabis and the Wellness Revolution That Will Change Your Life, est en passe de devenir un incontournable pour tous ceux qui souhaitent travailler avec ce cannabinoïde.

Dr June Chin

Souffrant de douleurs chroniques depuis son enfance, le Dr June Chin s’est vue recommander le cannabis thérapeutique durant ses études de médecine. C’était le meilleur conseil qu’elle pouvait recevoir : non seulement elle s’est vue libérée de ses douleurs, mais en plus elle a commencé à s’intéresser à cette plante et a pu se illustre carrière.

Comme co-auteure du livre populaire Cannabis & CBD For Health & Wellness, son expérience et ses connaissances ont aidé un grand nombre de personnes à concevoir leurs propres régimes à base de cannabinoïdes afin d’améliorer leur propre bien-être. Parmi ses nombreux autres engagements, signalons son poste de conseillère médicale en chef pour CannabisMD.

Dr Saoirse O’Sullivan

Ayant été nommée Jeune chercheur de l’année par la Société internationale de recherche sur les cannabinoïdes en 2016, le Dr Saoirse O’Sullivan est l’une des figures de proue de la recherche sur le cannabis. Elle est actuellement professeure associée à l’université de Nottingham au Royaume-Uni, où elle était auparavamt chargée de cours.

Les travaux de Saoirse O’Sullivan portent principalement sur le rôle des cannabinoïdes dans la santé cardiovasculaire et de l’intestin. Parmi ses nombreuses publications figurent des études sur la capacité du CBD à protéger le cerveau des patients victimes d’accidents vasculaires cérébraux, et sur la capacité des cannabinoïdes à prévenir l’inflammation et la septicémie dans le tractus gastro-intestinal.

Dr Sue Sisley

Malgré une série d’obstacles réglementaires, le Dr Sue Sisley a persévéré dans sa quête pour mener le tout premier essai clinique approuvé par la FDA sur le cannabis médicinal comme traitement pour les vétérans de guerre souffrant de stress post-traumatique (SSPT). Elle alla jusqu’à poursuivre l’administration devant les tribunaux pour que l’étude franchisse puisse se faire, faisant par là montre d’une passion acharnée.

Bien que les résultats de l’étude n’aient pas encore été publiés, le travail préparatoire mené par S. Sisley devrait ouvrir la voie à des nouveaux traitement du SSPT et améliorer la vie d’innombrables personnes.

Elle a déjà mené des études sur l’utilisation du cannabis médicinal comme traitement de la douleur et comme thérapie de substitution aux opiacés, tout en travaillant avec de nombreux centres de cannabis thérapeutique à travers les États-Unis.

Mara Gordon

Ingénieur souffrant de douleurs dorsales chroniques, Mara Gordon a découvert les propriétés curatives du cannabis totalement par hasard. Cette expérience l’a conduite à mettre à profit ses compétences en matière d’analyse de données pour développer son propre régime bien-être à base de cannabinoïdes. Cette expérience l’a ensuite conduite à une nouvelle carrière en tant qu’éminente scientifique du cannabis.

M. Gordon est surtout connue pour avoir fondé le très respecté Aunt Zelda’s, qui fournit à chaque patient un traitement à base de cannabis spécifiquement développé pour lui. Elle a également créé Call Spring Wellness et développé un logiciel appelé CDRMed, tous deux destinés à aider les médecins à intégrer le cannabis médicinal dans leur pratique via des conseils étayés par des données sur les diverses variétés de cannabis.

Par l’intermédiaire de Aunt Zelda’s, M. Gordon aide maintenant à financer un certain nombre d’essais cliniques importants, dont un qui vise à étudier le rôle des cannabinoïdes dans la lutte contre le cancer du sein.

Dr Janice Knox… et ses filles

Matriarche d’une famille entière de scientifiques spécialisés dans le cannabis, le Dr Janice Knox a travaillé comme anesthésiste pendant plus de trois décennies avant d’ouvrir son propre centre consacré au cannabis médicinal à Portland, dans l’Oregon. Il n’a pas fallu longtemps avant que son mari – également médecin – décide d’abandonner l’hôpital pour rejoindre sa femme, tandis que les deux filles du couple, Rachel et Jessica, ont toutes deux intégré l’entreprise familiale après avoir obtenu leur diplôme de médecine.

Connues collectivement sous le nom de Knox Docs, cette famille extraordinaire dirige non seulement l’un des plus prestigieux centres médicaux dédié au cannabis des États-Unis, mais est également devenue une source d’inspiration pour beaucoup.

Les informations concernant la culture du cannabis sont destinées aux clients résidant dans des pays où cette activité est autorisée par la loi, ou à ceux bénéficiant d’une autorisation spécifique. Nous encourageons nos lecteurs à connaître et à toujours respecter sur la législation en vigueur dans leur pays.

This post is also available in: Anglais