Seedsman Blog
Home » CANNABIS ET MENOPAUSE

CANNABIS ET MENOPAUSE

Malgré le manque de recherches scientifiques sur l’efficacité du cannabis dans le traitement des symptômes de la ménopause, des études récentes indiquent qu’un nombre croissant de femmes utilisent désormais des cannabinoïdes pour gérer leur malaise. Sur cette base, il semble plausible de croire que le cannabis peut être utile aux femmes ménopausées.

Article connexe

CANNABIS ET REPRODUCTION

Pourquoi les femmes se tournent-elles vers le cannabis pendant la ménopause ?

Des données présentées lors de la récente réunion annuelle de la North American Menopause Society ont révélé que sur 1 500 femmes ménopausées interrogées dans l’Alberta, au Canada, environ 500 ont déclaré utiliser du cannabis pour soulager leurs symptômes. Parmi elles, deux tiers ont déclaré consommer de la marijuana pour traiter des problèmes de sommeil, tandis que 45 % ont cité l’anxiété comme principale raison de leur consommation d’herbe. Par ailleurs, 33 % ont déclaré utiliser le cannabis pour soulager des douleurs musculaires ou articulaires, et un quart pour traiter la dépression[i].

Dans l’ensemble, les trois quarts des femmes ont déclaré que le cannabis était efficace pour soulager leurs symptômes désagréables engendrés par la ménopause.

Commentant ces résultats, l’auteur de l’étude, Katherine Babyn, de l’Université de l’Alberta, a déclaré que l’enquête “confirme qu’un grand pourcentage de femmes d’âge mûr utilisent le cannabis pour traiter des symptômes liés à la ménopause” et que “beaucoup de ces femmes voient leurs symptômes soulagés grâce à l’utilisation du cannabis.”

Ces résultats font écho à une autre étude présentée l’année dernière qui avait été menée auprès de 232 vétérans d’âge moyen. Environ deux tiers des répondantes ont affirmé utiliser du cannabis pour faire face aux bouffées de chaleur et aux sueurs nocturnes, alors que moins de la moitié ont déclaré avoir eu recours à des traitements traditionnels comme la thérapie de remplacement des œstrogènes pour ces symptômes[ii].

Étant donné que de nombreuses femmes ne sont pas à l’aise avec l’idée d’un traitement hormonal substitutif ou l’utilisation d’opioïdes pour traiter les douleurs articulaires, ces enquêtes indiquent que le cannabis pourrait représenter une option plus acceptable pour le traitement des symptômes de la ménopause.

Comment le cannabis peut-il aider en cas de ménopause ?

Comme nous l’avons mentionné, il existe peu de preuves tangibles concernant l’impact du cannabis sur les symptômes de la ménopause, mais il y a de nombreuses raisons de croire qu’il peut aider. Par exemple, on sait que l’œstrogène interagit avec le système endocannabinoïde pour réguler les émotions et l’humeur. Par conséquent, la baisse des niveaux d’œstrogènes pendant la ménopause est liée aux sautes d’humeur et à la dépression, et certains médecins suggèrent que les cannabinoïdes comme le THC et le CBD peuvent aider à contrecarrer cet effet.

En particulier, les œstrogènes interagissent avec l’endocannabinoïde anandamide, qui se lie aux récepteurs CB1 et génère des sentiments d’euphorie. Comme les taux d’œstrogènes chutent pendant la ménopause, le cannabis peut aider à prévenir une chute spectaculaire de l’humeur, comme le prouve le nombre de femmes ménopausées qui utilisent l’herbe pour traiter la dépression.

L’insomnie et les douleurs articulaires ou musculaires sont également courantes à la ménopause, et plusieurs cannabinoïdes – dont le THC, le CBD et le CBG – sont redoutablement efficaces dans le traitement de ces problèmes.

Les cannabinoïdes qui peuvent aider

On a également émis l’hypothèse que le CBD, en particulier, pourrait aider à prévenir la perte osseuse (ostéoporose) pendant la ménopause. Les cellules osseuses, ou ostéoblastes, expriment des récepteurs CB2 sur leurs membranes externes, et des études ont indiqué que les médicaments qui se lient à ce récepteur peuvent aider à réduire l’ostéoporose. Bien que la capacité du cannabis à prévenir la perte osseuse pendant la ménopause n’ait pas été étudiée de manière adéquate, il y a certainement des raisons de croire que la plante et ses composants peuvent être efficaces pour traiter cette affection.

En fin de compte, personne ne peut dire avec certitude si le cannabis atténue vraiment les symptômes de la ménopause, car les recherches manquent. Une petite étude menée au début de l’année a révélé que les femmes ménopausées suivant des thérapies traditionnelles à base de cannabis en Thaïlande ont connu une réduction de la douleur, de l’insomnie et des bouffées de chaleur[iii], mais il existe très peu d’autres études.

Pour l’instant, cependant, il semble qu’un nombre croissant de femmes prennent les choses en main et se soignent elles-mêmes avec du cannabis – avec un degré de réussite impressionnant.

Ressources externes

[i] http://www.menopause.org/docs/default-source/press-release/cannabis-use-for-menopause-symptoms.pdf

[ii] http://www.menopause.org/docs/default-source/agm/nams-2020-annual-meeting-oral-and-poster-abstracts.pdf

[iii] Sinwat S, Homa P, Puensaard R, Uacharoen K, Chantachon S, Kenaphoom S. Preliminary Outcomes and Safety of Menopausal Symptoms Treatment using Cannabis-containing Suksaiyat Formulation based on Thai Traditional Medicine Wisdom. Annals of the Romanian Society for Cell Biology. 2021 Apr 2:7571-81. – https://www.annalsofrscb.ro/index.php/journal/article/view/2299

Les informations concernant la culture du cannabis sont destinées aux clients résidant dans des pays où cette activité est autorisée par la loi, ou à ceux bénéficiant d’une autorisation spécifique. Nous encourageons nos lecteurs à connaître et à toujours respecter sur la législation en vigueur dans leur pays.

This post is also available in: Anglais