Seedsman Blog
strawberry cheesecake auto

GROW REPORT : STRAWBERRY CHEESECAKE AUTO

La Strawberry Cheesecake Auto est l’une des variétés les plus demandées du catalogue de Seedsman. Voici un aperçu de ce que vous pouvez en attendre en termes de croissance, de récolte et de consommation…

Strawberry Cheesecake Auto

Génétique

La Strawberry Cheesecake Auto de Seedsman est née du croisement d’une Strawberry Banana Auto et d’une Cheese Auto.

L’espace de culture

J’ai cultivé mes Strawberry Cheesecake Auto dans une tente de culture éclairée par une Mars Hydro SP 250 LED de 230 W UV & IR Full Spectrum Indoor LEG Grow System.

La culture de la Strawberry Cheesecake Auto

J’ai commencé par faire germer trois graines directement dans le sol. J’ai utilisé des pots Rapid Stack d’environ 4 litres (ils possèdent un fond amovible qui permet de transplanter facilement les plantes d’un pot à l’autre sans endommager leurs racines).

Je les ai ensuite transplantées dans des pots Rapid Stack d’une dizaine de litres.

J’ai nourri mes trois plantes avec une solution nutritive de Remo additionnée de silice Growtek.

Le cycle de lumière était de 20/4. Je défoliais légèrement tous les deux jours pour désencombrer la plante au fur et à mesure de sa croissance, permettant une bonne circulation de l’air et une bonne exposition du site des futures fleurs.

J’ai pu récolter les fleurs nées de la première graine après 9 semaines et les autres après 10 semaines. Typique pour une autoflo.

L’apparence de la Strawberry Cheesecake Auto

Mes trois plants de Strawberry Cheesecake Auto ont atteint environ 60 cm de haut. De belles feuilles foncées couvertes de trichomes brillants très contrastés, avec un phénotype montrant une légère teinte violette. Les fleurs étaient étroitement regroupées en colas absolument magnifique !

La Strawberry Cheesecake est une plante très feuillue et, bien que ses fleurs soient de petite taille, elles poussent abondamment dans les colas.

J’ai été étonnée par son incroyable production de trichomes. Tellement collant, surtout quand on sait qu’elles poussent si vite ! Au microscope, les trichomes sont courts avec de grosses têtes – ce qui en fait une plante idéale pour des extraits comme le hasch et le rosin.

Dans l’ensemble, une plante belle et collante que j’avais hâte d’essayer !

La récolte, le séchage et l’affinage de la Strawberry Cheesecake Auto

Pour déterminer le moment de la récolte, je regarde les buds, pas la feuille. Je récolte quand les trichomes sont laiteux et commencent à peine à devenir ambrés.

J’ai coupé les trois plantes à leur base et les ai suspendus pour les faire sécher. Elles étaient collantes, donc je savais que je devais être patiente !

Le processus de séchage a pris dix jours avec un taux d’humidité de 45-50%. Idéalement, il aurait fallu entre 50 et 60 %, mais c’est l’hiver et je dois m’adapter. Une fois séchées, je les ai taillées à la main, en faisant attention à ne pas toucher les fleurs.

J’ai placé les buds dans des bocaux et ouverts pendant 20 minutes par jour pendant une semaine. Ensuite, j’ai laissé le tout sécher dans des bocaux scellés pendant deux semaines supplémentaires.

La première plante a donné 98 grammes, la deuxième 97 et la troisième 94 grammes. Ce qui nous donne un rendement total de 289 grammes.

Strawberry Cheesecake Auto

L’odeur et l’effet de la Strawberry Cheesecake Auto

Si cette variété porte le nom de Strawberry Cheesecake, c’est précisément à cause de son odeur. Vraiment fruitée avec des notes de fromage skunky.

La consommation de la Strawberry Cheesecake provoque un high cérébral presque immédiat, qui calme l’esprit et engendre une douce euphorie. Je me sentais donc paisible, mais pas lourde et collée au canapé. Dans l’ensemble, une expérience particulièrement agréable et une variété idéale pour calmer le stres et l’anxiété.

Les informations concernant la culture du cannabis sont destinées aux clients résidant dans des pays où cette activité est autorisée par la loi, ou à ceux bénéficiant d’une autorisation spécifique. Nous encourageons nos lecteurs à connaître et à toujours respecter sur la législation en vigueur dans leur pays.

This post is also available in: Anglais

Mandy Gosselin

I work in a veterinary clinic as an assistant and clinic supervisor. I grow medical cannabis with my husband. I love animals and have 2 dogs and 3 cats that share our home here in Quebec. I have a passion for growing cannabis plants, trying different strains and training techniques. I am currently learning more about extracts and how to make them. Making my own bubble hash, rosin, oil and butter.