Seedsman Blog

LES VARIÉTÉS RICHES EN CBD CONTRE LE COVID

Le confinement et la distanciation sociale sont la norme depuis plus d’un an maintenant, et nous en avons tous assez du coronavirus. Dans leur quête d’un traitement efficace, les scientifiques se sont tournés vers le cannabis, espérant trouver des réponses dans les puissantes propriétés anti-inflammatoires et antimicrobiennes de cette plante. Alors que les spéculations sur l’efficacité du cannabis contre le COVID vont bon train depuis un certain temps, un groupe de chercheurs vient enfin de publier une étude indiquant que certaines variétés riches en CBD pourraient empêcher le virus de pénétrer dans les cellules humaines.

Comment le cannabis permet de lutter contre le COVID ?

Depuis les premiers jours de la pandémie, les chercheurs ont cherché un moyen d’empêcher le virus de pénétrer les cellules humaines. Pour ce faire, ils se sont principalement intéressés à une protéine appelée enzyme de conversion de l’angiotensine 2, ou ACE2, qui se trouve sur les membranes cellulaires et agit comme une sorte de récepteur sur lequel le virus se fixe pour pénétrer dans les cellules.

En d’autres termes, l’ACE2 est une sorte de passerelle cellulaire par laquelle le coronavirus peut infecter les cellules humaines. L’ACE2 est particulièrement présente dans les tissus pulmonaires, ainsi que dans le mucus des cavités buccales et nasales. C’est ce qui rend le système respiratoire humain très sensible au coronavirus. Mais heureusement, le cannabis pourrait offrir une solution.

Publiant leurs travaux dans la revue Aging, les auteurs de l’étude décrivent comment ils ont créé 800 variétés de cannabis riches en CBD et les ont testées sur des modèles de tissus humains infectés par le COVID. Ils ont ainsi découvert que nombre de ces génétiques réduisaient l’activité de l’ECA2 dans les tissus buccaux, respiratoires et intestinaux[i].

De cette manière, le cannabis à forte teneur en CBD pourrait inhiber de manière significative la capacité du COVID à infecter les cellules.

L’effet d’entourage du cannabis pourrait expliquer son efficacité contre le COVID

Parmi tous les extraits utilisés dans l’étude, quatre se sont révélés particulièrement efficaces pour inhiber l’ACE2 dans les tissus humains. Ils présentait un ratio CBD:THC d’environ 30:1, sauf un dont le ratio était proche de 40:1. De plus, les chercheurs ont constaté que certaines de ces génétiques riches en CBD régulaient à la baisse une deuxième enzyme appelée TMPRSS2, laquelle aide également le covid à pénétrer dans une cellule.

Lorsque l’équipe a réitéré l’expérience avec du CBD pur, elle n’a pas constaté de telles inhibition de l’ACE2 et du TMPRSS2. Le cannabigérol pur (CBG) n’a pas non plus permis d’obtenir de tels résultats.

Les auteurs de l’étude en ont conclu que seuls les extraits de plantes entières sont capables de produire ces effets, les cannabinoïdes isolés en étant incapables.

“Il se peut en effet que nous observions l’effet d’entourage en action, et que les effets des extraits sur l’expression de l’ACE2 ne soient pas nécessairement attribués au CBD”, écrivent les chercheurs. “À l’avenir, il serait important d’identifier les cannabinoïdes et les terpènes responsables de ces effets observés, bien que, sur la base de l’effet d’entourage, on pourrait prédire que les extraits de fleurs entières pourraient être plus puissants que les composés individuels.”

Pour ajouter du poids à cette affirmation, l’équipe a découvert que l’inhibition relative de l’ACE2 était directement corrélée aux niveaux de terpènes dans chacun des extraits utilisés dans l’étude.

Bien que tout cela soit très positif et très excitant, il est important de se rappeler que les chercheurs n’ont pas étudié comment les différents modes d’administration du cannabis pourraient modifier cet effet. Il ne faut donc pas supposer que fumer un joint peut protéger contre le COVID.

Article connexe

Le cannabis en 2021

[i] Wang B, Kovalchuk A, Li D, Rodriguez-Juarez R, Ilnytskyy Y, Kovalchuk I, Kovalchuk O. In search of preventive strategies: novel high-CBD Cannabis sativa extracts modulate ACE2 expression in COVID-19 gateway tissues. Aging. 2020;12(22):22425-44. – https://www.aging-us.com/article/202225/text

Les informations concernant la culture du cannabis sont destinées aux clients résidant dans des pays où cette activité est autorisée par la loi, ou à ceux bénéficiant d’une autorisation spécifique. Nous encourageons nos lecteurs à connaître et à toujours respecter sur la législation en vigueur dans leur pays.

This post is also available in: Anglais