Seedsman Blog
Avouez à vos parents que vous fumez de la weed
Home » COMMENT AVOUER À VOS PARENTS QUE VOUS FUMEZ DE LA WEED ?

COMMENT AVOUER À VOS PARENTS QUE VOUS FUMEZ DE LA WEED ?

Dire à ses parents que l’on fume de l’herbe peut être difficile. Mes parents sont tous deux décédés, mais j’ai récemment dit à ma sœur aînée que je fumais occasionnellement depuis quelques années. Je n’avais aucune idée de la réaction à laquelle je devais m’attendre.

Serait-elle furieuse ? Curieuse ? Serait-elle triste ou déçue, ou se contenterait-elle de hausser les épaules d’un “ok, frangin” ?

Heureusement, elle a choisi la dernière option et n’a pas porté de jugement. Dans un monde idéal, annoncer cette nouvelle ne devrait susciter que soutien et compréhension – mais nous ne vivons pas dans un monde idéal. L’annonce de votre consommation de cannabis peut ainsi parfois prendre des proportions inattendues.

Si vous envisagez d’avoir cette discussion avec votre famille, il y a quelques éléments à considérer avant de vous ouvrir.

Connaissez vos parents

Si vous avez la chance d’avoir des parents aimants, compréhensifs et relativement ouverts d’esprit, l’expérience sera moins intimidante que si vos parents sont super-conservateurs. Vous devriez avoir une idée de la réaction à laquelle vous attendre en connaissant vos parents et leurs opinions sur des questions similaires.

Avouez à vos parents que vous fumez de la weed

La relation que vous entretenez avec vos parents est un facteur déterminant de l’accueil qui sera réservé à cette conversation : êtes-vous proches ou vos relations sont-elles tendues ? Si c’est le cas, cette nouvelle risque de faire plus de mal que de bien. Vous devez prendre en compte tout conflit potentiel que cela pourrait provoquer. Si vous n’êtes pas sûr de l’opinion de vos parents, essayez de les jauger en abordant le sujet d’une manière détournée en mentionnant, par exemple, un article de presse ou une législation locale.

Faites vos recherches

Il pourrait être utile de présenter à vos parents quelques statistiques pour apaiser leurs craintes. Certains parents s’inquiètent des risques de la consommation de cannabis sur la santé ou d’une éventuelle addiction. La plupart des parents souhaitent simplement que leurs enfants soient en bonne santé, quel que soit votre âge. Leur annoncer que vous fumez de l’herbe peut donc s’avérer particulièrement bouleversant, voire effrayant.

Face à ce genre de réaction, soyez capables de donner quelques statistiques corrigeant d’éventuels aprioris ou mésinformations dans le chef de vos parents.

La légalité est un autre sujet de préoccupation potentiel. Selon l’endroit où vous vivez, vous pourrez peut-être leur parler du statut légal du cannabis dans votre région. Expliquez-leur que les lois sur la consommation de cannabis évoluent et s’assouplissent constamment à mesure que la valeur thérapeutique du cannabis est étudiée et démontrée par les scientifiques.

Expliquez à vos parents pourquoi vous fumez

Vous serez certainement invité à le faire, alors dites-leur vos raisons et expliquez tous les avantages que vous en tirez. Il peut s’agir d’avantages médicaux tels que le soulagement de la douleur, la réduction de l’anxiété ou l’aide au sommeil. Peut-être consommez-vous du cannabis à des fins purement récréatives pour vous aider à déstresser après une dure journée de travail. Dans ce cas aussi, avouez-le sans ambages.

Vous pourriez souligner que, bien que des médicaments sur ordonnance soient disponibles, ils sont coûteux, susceptibles de créer une dépendance, et souvent accompagnés d’effets secondaires. Peut-être préférez-vous simplement le cannabis à l’alcool pour vous détendre. Dans ce cas, il existe de nombreuses études que vous pouvez utiliser à votre avantage.

Évitez le conflit

Si vos parents réagissent mal à la nouvelle, le mieux est de rester calme. Vous voulez qu’ils voient votre point de vue, mais vous devez aussi essayer de prendre en compte le leur.

Avouez à vos parents que vous fumez de la weed

Pour certains parents, en particulier ceux qui connaissent mal le cannabis, la nouvelle peut être dévastatrice. Ils vous prendront pour un junkie et paniqueront. S’ils se mettent en colère, laissez-les se défouler et gardez votre calme. Vous ne convaincrez personne en criant et vous n’améliorerez pas la situation en confrontant vos parents à votre propre colère.

Au contraire, restez calme et présentez votre cas de manière rationnelle. Au bout du compte, vous pourrez au moins vous consoler en vous disant que vous avez fait preuve de bon sens et de sang-froid. N’oubliez pas qu’il ne s’agit pas d’une bataille, mais bien d’une conversation qui, espérons-le, débouchera sur une meilleure compréhension mutuelle.

Éduquez et informez

Malheureusement, certains parents utiliseront ici l’argument de la drogue d’initiation. Ou mentionneront les risques réels que le cannabis peut poser chez certaines personnes. Alors qu’on connait de mieux en mieux le cannabis et de ses nombreux avantages, certaines personnes croient encore qu’il s’agit d’une drogue récréative dangereuse.

C’est un point de vue qui perdure malgré les preuves scientifiques du contraire, cultivé par des années de désinformation intentionnelle. Encore une fois, efforcez-vous d’éduquer vos parents en douceur (les parents réagissent rarement bien à un sermon !). Si possible, expliquez clairement les différences tout en leur rappelant les bienfaits avérés de la consommation de cannabis.

Nous vivons une époque où une vision plus libérale du cannabis devient la norme. Pourtant, avouer sa consommation de cannabis à sa famille – en particulier à ses parents – est toujours délicat. Gardez la tête froide, tenez-vous-en aux faits, apaisez les craintes lorsque vous le pouvez. Et, quoi que vous fassiez, ne soyez pas défoncés pour annoncer cette nouvelle à vos parents.

Les informations concernant la culture du cannabis sont destinées aux clients résidant dans des pays où cette activité est autorisée par la loi, ou à ceux bénéficiant d’une autorisation spécifique. Nous encourageons nos lecteurs à connaître et à toujours respecter sur la législation en vigueur dans leur pays.

This post is also available in: Anglais