Seedsman Blog
Home » LA FUTURE CANNABIS CITY DU MEXIQUE ?

LA FUTURE CANNABIS CITY DU MEXIQUE ?

Des plants de cannabis à la main, un groupe de cultivateurs de cannes à sucre de Tetecala, au Mexique, a rejoint les militants pro-légalisation dans les bureaux du ministère de la Santé à Cuernavaca, capitale de l’État de Morelos, pour demander aux fonctionnaires une licence pour cultiver de la marijuana.

Leur mission ? Faire de Tetecala la première ville consacrée à la marijuana du Mexique.

La ville produit de la canne à sucre depuis des décennies, mais la valeur de la récolte s’est effondrée ces dernières années. Les agriculteurs pensent désormais que leurs mains vertes pourraient se consacrer à une plante plus rentable.

Un membre du groupe, porte-parole de l’association des agriculteurs, Alejandro Vello Arellano, a déclaré aux médias locaux : “Nous cherchons à obtenir une licence parce que c’est ce que nous faisons le mieux… Il ne devrait pas y avoir d’intermédiaires. [and] Nous avons soumis une demande de licence. Ce que nous cherchons, c’est à changer l’orientation de notre ville, à attirer le commerce mais aussi le tourisme [et] à en faire profiter plus de 20 000 habitants”. Mais le groupe a vite appris qu’il s’était adressé aux mauvais fonctionnaires et a été informé que l’octroi de la licence était du ressort des autorités fédérales.

Mexique cannabis

Située dans la municipalité mexicaine de Morelos, Tetecalos est connue pour ses terres fertiles et sa végétation luxuriante, notamment ses nombreux arbres fruitiers. Avec une population d’un peu plus de 6 000 habitants, la ville a longtemps compté sur la canne à sucre. Mais, s’exprimant devant le ministère de la Santé, Vella Arellano a expliqué que cette culture n’était plus rentable.

Les agriculteurs sont convaincus que l’obtention d’une licence pour la culture de marijuana est le moyen de changer la situation de Tetecala. “En sollicitant une licence pour la marijuana, nous cherchons à changer notre ville, qui depuis plus de 30 ans est affectée par une mauvaise gestion, la corruption et la violence. Nous voulons être la première ville de cannabis de tout le Mexique.”

La législation sur le cannabis au Mexique

L’usage médicinal du cannabis est légal depuis 2017, et la Cour suprême du Mexique a déclaré que la prohibition du cannabis était anticonstitutionnelle en 2018. Pas plus tard qu’en juin 2021, le tribunal a offert une autre victoire aux militants pro-cannabis en abrogeant les lois qui faisaient de l’usage récréatif de la marijuana une infraction pénale. La production commerciale à des fins récréatives demeure néanmoins illégale au Mexique. L’arrêt rendu par la Cour suprême en juin signifie toutefois que l’usage personnel et la culture sont autorisés si la Commission fédérale des risques sanitaires en donne l’autorisation.

Mexique cannabis

Pour que les agriculteurs de Tetecala puissent atteindre leur objectif, ils doivent obtenir quatre licences – pour la plantation, la vente, l’exportation et le transport. Leur tâche est ardue, car la réglementation relative à la production de marijuana médicale interdit actuellement aux petits agriculteurs de cultiver cette plante. Les défenseurs de la culture de l’herbe dans la région espèrent que les choses changeront lors de la prochaine session parlementaire en septembre. Vella Arellano a déclaré : “La marijuana est en cours de légalisation dans de nombreuses régions du monde, et dans certaines localités des États-Unis, qui en sont le principal producteur. Soit nous nous adaptons, soit nous prendrons du retard.”

Les avantages de la production de cannabis pour la région

Les agriculteurs pensent qu’une licence pour cultiver de la marijuana serait bénéfique pour la ville, en raison de la demande de marijuana à usage récréatif et médical. Ils pourraient, en outre, également tirer parti du chanvre pour fournir des vêtements et des tissus.

Les agriculteurs de Morelos estiment qu’il est grand temps que le Mexique tire, lui aussi, des bénéfices de la croissance de l’industrie du cannabis, après des décennies de contrôle de la production par les cartels.

La pétition, soumise aux autorités locales par l’Association des Villes de l’État de Morelos, assure que l’octroi aux agriculteurs de l’autorisation de cultiver du cannabis profiterait à des milliers de citoyens, y compris aux agriculteurs des villes voisines.

Les informations concernant la culture du cannabis sont destinées aux clients résidant dans des pays où cette activité est autorisée par la loi, ou à ceux bénéficiant d’une autorisation spécifique. Nous encourageons nos lecteurs à connaître et à toujours respecter sur la législation en vigueur dans leur pays.

This post is also available in: Anglais