Seedsman Blog

Le cannabis en 2021

2020 a été une année difficile à bien des points mais pas pour le cannabis. Un certain nombre d’États américains, de pays et d’organismes de réglementation ont légalisé ou dépénalisé le cannabis médicinal et/ou récréatif au cours des 12 derniers mois, et cette vague verte ne devrait pas s’arrêter en 2021. Voici un aperçu de ce qui est prévu cette année et qui, nous l’espérons, permettra à la plupart d’entre nous de dépasser le simple cadre de l’achat de graines de cannabis pour enfin passer à une consommation légale (hélas encore impossible dans de nombreux pays comme la France par exemple).

Une nouvelle approche du cannabis en 2021

En décembre 2020, les Nations Unies ont approuvé une recommandation de l’Organisation mondiale de la santé et reconnu les avantages médicaux de la marijuana. Depuis soixante ans, le traité de l’ONU sur les stupéfiants avait placé le cannabis dans la même catégorie que des substances nocives comme l’héroïne, par exemple, et recommandait aux pays du monde entier d’appliquer les mesures les plus strictes à son encontre, tout en niant ses vertus médicinales.

Cependant, depuis ce vote historique, l’ONU ne s’oppose plus à l’usage médicinal du cannabis. Bien que le statut juridique du cannabis n’en soit pas impacté, cette décision est susceptible de supprimer les obstacles à la recherche sur les effets thérapeutiques de la plante tout en encourageant les pays à réviser leurs lois sur le cannabis sur une base unilatérale. L’Argentine, par exemple, a déjà réagi en légalisant l’herbe en réponse à la nouvelle position de l’ONU.

Le cannabis aux États-Unis en 2021

La réforme du cannabis aux USA a connu d’immenses progrès ces 12 derniers mois. Cinq États ont voté la décriminalisation ou la légalisation du cannabis en novembre, ce qui octroie à environ un tiers de la population américaine un accès légal au cannabis récréatif et à bien plus encore au cannabis médical. De plus, la Chambre des représentants a voté le projet de loi MORE, lequel a pour projet la dépénalisation du cannabis au niveau fédéral. Bien que ce projet de loi n’ait pas été adopté par le Sénat à temps pour devenir loi, les mentalités évoluent clairement vers plus d’ouverture.

Le nouveau président Joe Biden a d’ailleurs par le passé déclaré son soutien à la décriminalisation au niveau fédéral, même si son emprise sur la question dépendra du parti qui contrôlera le Sénat. Nous découvrirons dans les prochains jours qui a remporté les deux sièges en jeu en Géorgie, lesquels sont susceptibles de faire vaciller la majorité à la Chambre haute.

Indépendamment de tout changement au niveau fédéral, des États devrait prendre des mesures pour légaliser le cannabis en 2021, comme New York, le Connecticut, la Pennsylvanie et le Nouveau-Mexique qui semblent tous vouloir aller dans cette direction.

Le cannabis au Mexique en 2021

Le Mexique est appelé à devenir le plus grand marché mondial du cannabis légal en 2021, puisque le Sénat y a approuvé un projet de loi historique à la fin de l’année dernière. La chambre basse du Congrès mexicain devrait ratifier cette nouvelle législation au printemps.

La nouvelle loi autorisera la possession de jusqu’à 28 grammes, tout en permettant l’autoproduction d’un maximum de quatre plantes. On espère que cette nouvelle législation permettra de réduire les dommages causés par la guerre contre la drogue, laquelle a entraîné une violence innommable au Mexique, les cartels se disputant le contrôle des itinéraires de trafic illégal.

Le cannabis en Europe en 2021

L’Europe a pris du retard sur la voie de la réforme du cannabis mais plusieurs pays semblent enfin être sur le point de prendre des mesures. La France, par exemple, lancera bientôt un essai de deux ans sur le cannabis médical. Les résultats de ce projet pilote seront ensuite analysés afin d’orienter les politiques gouvernementales à plus long terme.

En Espagne, le parti de gauche Podemos a réitéré son intention de faire pression en faveur de la réforme du cannabis en 2021. Podemos fait actuellement partie d’un gouvernement de coalition avec le Parti socialiste espagnol (PSEO), lequel n’est pas fermé à cette proposition.

Plus précisément, Podemos donne la priorité à la réglementation des cannabis social clubs et du cannabis médical en 2021, mais est en faveur d’une légalisation complète du cannabis récréatif à plus long terme.

Alors que toute l’attention des gouvernements est accaparée par la pandémie de COVID, l’espoir grandit que 2021 soit une année formidable pour le cannabis. Gardons donc confiance et regardons vers l’avenir avec quelque sérénité.

Les informations concernant la culture du cannabis sont destinées aux clients résidant dans des pays où cette activité est autorisée par la loi, ou à ceux bénéficiant d’une autorisation spécifique. Nous encourageons nos lecteurs à connaître et à toujours respecter sur la législation en vigueur dans leur pays.

This post is also available in: Anglais