Seedsman Blog
spencer boston
Home » Les héros du cannabis : Spencer Boston

Les héros du cannabis : Spencer Boston

La communauté du cannabis forme un petit microcosme très soudé autour d’une volonté de défendre cette plante pleine de vertus et si injustement accusée de tous les maux. Au sein de cette communauté, certains se distinguent par leur courage et leur attitude ferme et parfois audacieuse face à l’attitude souvent injuste d’une société encore trop puritaine. Ces hommes et ces femmes qui prennent des risques pour nous tous, qui parfois se sacrifient pour que nous, les stoners, puissions fumer en paix méritent notre reconnaissance car c’est grâce à eux que la réforme du cannabis avance au niveau mondial.

La communauté du cannabis aime à rendre hommage à ces héros. Certains d’entre eux ont ainsi vu leur nom donné à des variétés devenues mythiques, comme Jack Herrer. D’autres n’ont pas (encore) eu cette chance mais leurs noms circulent au sein de la communauté qui sait la dette qu’elle a envers eux et qui s’assurent donc qu’on ne les oublie pas. Seedsman aussi participe à ce travail de mémoire tellement important pour la cohésion de notre communauté. Après avoir rendu hommage à des personnalités comme Michka ou Frenchie Cannoli, c’est au tour d’un homme un peu moins connu, Spencer Boston.

Pourquoi rendre hommage à Spencer Boston, ce héros du cannabis ?

Le 27 janvier 2020, Spencer Boston, alors âgé de 20 ans, se retrouva devant le juge du tribunal de Wilson County, Tennessee, pour possession de marijuana. Mais, loin d’être impressionné par cet environnement et de tenter de se dédouaner, il profita de la tribune qui lui était donnée pour se lancer dans un vibrant plaidoyer en faveur de la légalisation totale du cannabis.

Mais ce n’est pas tout. Pour étayer son propos, il n’hésita pas à sortir un joint de sa poche en plein salle d’audience, devant les yeux ébahis du juge Haywood Barry et à l’allumer le plus naturellement du monde. « Il [le juge] ne voulait rien entendre à mon propos donc j’ai fait ce que j’avais de toute façon prévu : j’ai pris mon joint, je l’ai allumé et j’ai parlé aux gens présents » déclara-t-il par la suite.

Son action était clairement préméditée pour attirer un maximum d’attention. Il affirma en effet, qu’il « aurait pu sortir à la rue et manifester en faveur de la légalisation de la weed, mais personne n’en aurait rien eu à faire car [il] aurai[t] un manifestant parmi d’autres. » Malgré tout, même lui se trouva étonné de l’attention médiatique qu’il parvint à générer.

Pour en revenir à son audience, après quelques taffes, le personnel de sécurité est évidemment intervenu pour sortir Spencer de la salle d’audience suivi d’un léger nuage de fumée. Avant d’en franchir la porte, il se tourna vers la foule pour scander une phrase qui fera date : « Nous méritons mieux » [we the people deserve better]. Spencer écopa finalement d’une peine de dix jours d’emprisonnement pour cette action, qui s’est ajoutée aux poursuites pour possessions de marijuana. Une page GoFundMe a été créé pour le soutenir, avec des dons atteignant les 7,400$.

RIP Spencer Boston

Hélas, l’histoire ne se termine pas bien. En effet, Spencer est décédé le 21 janvier 2021 dans un accident de voiture. Il n’avait que 21 ans et n´était sous l’emprise ni du cannabis ni de l’alcool.

En décidant de se faire l’avocat de la dépénalisation du cannabis, Spencer Boston a pris un énorme risque et a sacrifié sa liberté. Nous tous, acteurs de l’industrie du cannabis et consommateurs, au Tennessee ou ailleurs dans le monde, lui sommes reconnaissant de son courage. RIP Spencer Boston.

Les informations concernant la culture du cannabis sont destinées aux clients résidant dans des pays où cette activité est autorisée par la loi, ou à ceux bénéficiant d’une autorisation spécifique. Nous encourageons nos lecteurs à connaître et à toujours respecter sur la législation en vigueur dans leur pays.

This post is also available in: Anglais