Seedsman Blog

LES MUTATIONS LES PLUS COOL DU CANNABIS

Comme tout être vivant, le cannabis subit occasionnellement une mutation génétique. Etonnamment, ces altérations aléatoires sont vitales pour la survie de l’espèce. En effet, elles lui permettent de développer de nouveaux traits et de s’adapter à des environnements changeants. Cependant, bon nombre des mutations rencontrées par les cultivateurs de cannabis sont simplement étranges.

Polyploïdie

Le cannabis est une espèce diploïde. En d’autres termes, chacune de ses cellules compte deux chromosomes, hérité chacun de l’un de ses parents. Cependant, de temps en temps, ces chromosomes sont dupliqués. La plante a alors deux ou trois fois plus de chromosomes.

Selon le Dr Gary Yates, associé de recherche scientifique des plantes de PharmaSeeds, cette mutation particulière du cannabis peut être une excellente chose. « Lorsque vous augmentez le nombre de chromosomes, les cellules descendant de cette lignée cellulaire sont plus grosses », a-t-il déclaré à Seedsman. « Ainsi, dans une plante à fleurs, vous pouvez vous retrouver avec d’énormes têtes. Expérimentalement, il a même été démontré que la polyploïdie induite augmentait la teneur en CBD d’environ dix pour cent. »

Graines polyembryonnaires

Tout comme un ovule humain peut produire des jumeaux, une seule graine de cannabis peut donner naissance à deux semis. Les cultivateurs qui remarquent deux plantes embryonnaires germant à partir de la même graine essaient souvent de les séparer afin de s’assurer qu’elles ne se font pas concurrence. Dans ce cas, veillez bien à ne pas abîmer la racine des deux plantes.

L’avantage est évident. En effet, vous retrouvez avec deux plantes pour le prix d’une. Cependant, les deux jumeaux ont tendance à ne pas être identiques, car l’un sera généralement un clone de la mère.

Des fleurs sur les feuilles

Sur la plupart des plants de cannabis, les fleurs apparaissent au niveau des nœuds où les pétioles des feuilles divergent de la tige. Cependant, une mutation assez courante du cannabis fait pousser des têtes supplémentaires à partir de la base des feuilles.

Ces fleurs restent généralement petites. Mais elles développent des trichomes et produisent donc de la résine. Cependant, il y a un débat concernant leur intérêt. En effet, ces étranges têtes produisent certes des cannabinoïdes supplémentaires. Mais leur croissance nécessite beaucoup d’énergie. En conséquence, elles détournent les ressources des têtes principales.

Variégation

L’apparition de couleurs inattendues sur une plante de cannabis n’est pas toujours le signe d’une mutation. Cependant, de temps en temps, vous pourrez remarquer des couleurs particulières sur seulement une ou deux des feuilles. La cause en est la variégation, une mutation qui affecte des zones localisées d’une plante, plutôt que l’individu entier.

« Les deux types de mutations que vous obtenez chez les plantes sont les mutations somatiques et les mutations germinales », explique Gary Yates. Des mutations somatiques se produisent dans les cellules différenciées d’une plante de cannabis, tandis que les mutations germinales affectent le pollen et l’ovule. Donc ces derniers sont transmis aux générations futures.

« Si vous avez une mutation germinale, toute la progéniture de la plante aura cette mutation », explique-t-il encore. « Alors qu’avec la variégation, la mutation se produit sporadiquement dans la lignée cellulaire somatique. C’est pourquoi elle est localisée et ne se manifeste pas partout. »

Plus précisément, la variégation est causée par une mutation qui empêche la formation de chlorophylle dans certaines parties d’une plante de cannabis. La zone touchée perd donc sa coloration verte, permettant à d’autres pigments de se manifester.

Dans certains cas, la zone touchée peut apparaître blanche, ce qui en fait un albinos. Cette mutation est souvent une mauvaise nouvelle. En effet, les plantes dépourvues de chlorophylle sont incapables de photosynthèse. Par conséquent, elles ne peuvent pas produire l’énergie nécessaire à leur croissance.

Il convient également de garder à l’esprit qu’une coloration inhabituelle peut parfois être le signe d’une carence en nutriments. De même, certaines parties d’une plante peuvent également blanchir si elles sont trop proches d’une forte source de chaleur.

Phyllotaxie verticillée

Ce terme fait référence à la disposition des feuilles. Alors que deux feuilles poussent généralement à partir de chaque nœud sur une plante de cannabis, certaines plantes ont trois feuilles par nœud.

Les plantes qui expriment ce phénotype développent un bel arrangement en spirale. La verdure supplémentaire permet également plus de photosynthèse, donnant à la plante un regain d’énergie l’aidant à grandir.

Cependant, cette mutation particulière du cannabis produit souvent plus de plantes mâles ou hermaphrodites. Évidemment, c’est un problème si vous désirez des fleurs.

Australian Bastard Cannabis

Connue sous le nom d’ABC, cette mutation du cannabis est très inhabituelle. Elle se caractérise par de petites feuilles non-dentelées. Cette variété aurait été aperçue pour la première fois près de Sydney dans les années 1970. Bien qu’elle ne produisait initialement que très peu de THC, le travail acharné des breeders a permis d’augmenter la puissance de cette étrange variété.

La forme, la taille et la texture inhabituelles de ses feuilles font de l’ABC une variété très discrète. En effet, peu nombreux sont les gens susceptibles de la reconnaitre. Cependant, l’anatomie de ses feuilles semble être produite par des gènes hautement récessifs, et toutes les tentatives pour stabiliser ce caractère ont échoué.

Ducksfoot Cannabis

Heureusement, une autre mutation liée aux feuilles a été stabilisée dans certaines variétés de cannabis. Donc, si vous cherchez du cannabis discret, envisagez une variété comme la Frisian Duck. Les feuilles de cette variété sont différentes de celles que l’on trouve sur la plupart des plantes de cannabis et ont plutôt une apparence palmée. Cette mutation du cannabis a donc été appelée « patte de canard ».

Les informations concernant la culture du cannabis sont destinées aux clients résidant dans des pays où cette activité est autorisée par la loi, ou à ceux bénéficiant d’une autorisation spécifique. Nous encourageons nos lecteurs à connaître et à toujours respecter sur la législation en vigueur dans leur pays.

This post is also available in: Anglais