Seedsman Blog
Home » PEUT-ON DONNER DU CANNABIS AUX ANIMAUX DE COMPAGNIE ?

PEUT-ON DONNER DU CANNABIS AUX ANIMAUX DE COMPAGNIE ?

Alors que la popularité du cannabis thérapeutique ne cesse de croître, un nombre croissant de propriétaires d’animaux de compagnie se demandent s’il est judicieux de traiter leurs compagnons à quatre pattes avec des cannabinoïdes. Selon une récente enquête, 55 % des vétérinaires américains reçoivent régulièrement des demandes de renseignements sur l’administration de cannabis aux animaux de compagnie. Les données montrent que les propriétaires utilisent le plus souvent le cannabis pour traiter les animaux souffrant d’inflammation, d’anxiété et de douleurs chroniques.

Cannabis et animaux de compagnie – Que dit la science ?

Les recherches sur l’utilisation du cannabis chez les animaux de compagnie sont encore très rares, et les quelques études qui ont été menées n’ont pas apporté de réponses concluantes. Par exemple, il a été suggéré que le cerveau des chiens contient une plus grande concentration de récepteurs cannabinoïdes que celui des humains et qu’ils métabolisent également les composés à base de cannabis plus lentement que nous, bien que les conséquences exactes d’une telle situation soient peu claires [i].

Une étude publiée l’année dernière visait à examiner les effets de l’administration d’un éventail de différentes huiles de cannabis à des chiens. Ceux qui ont reçu une huile contenant uniquement du CBD n’ont pas subi d’effets secondaires majeurs. En revanche, les chiens qui ont ingéré des huiles de cannabis contenant du THC ont connu plus de complications.[ii].

Il est intéressant de noter que les effets indésirables étaient légèrement plus graves chez les animaux qui ont reçu une huile contenant à la fois du CBD et du THC que chez ceux qui ont ingéré uniquement du THC. Bien que la raison de ce phénomène ne soit pas entièrement comprise, les auteurs de l’étude suggèrent que chez certaines espèces, le CBD pourrait en fait renforcer les effets du THC, alors justement que, chez, l’humain, c’est généralement l’inverse qu’on observe.

Autre fait intéressant, les deux cannabinoïdes étaient encore détectables dans le plasma sanguin des chiens une semaine après la dernière administration, ce qui suggère que les animaux n’ont pas la capacité de dégrader rapidement ces composés.

En ce qui concerne les chats, nos connaissances sont encore plus limitées. Une courte étude publiée cette année indique que des chats de compagnie en bonne santé sont capables de tolérer des huiles de cannabis contenant du CBD, du THC ou une combinaison de THC et de CBD, sans rencontrer d’effets secondaires majeurs.[iii]. Cependant, des recherches antérieures ont montré que les chats avaient tendance à se lécher excessivement après avoir été traités au CBD.[iv]

En résumé, comme nous ne savons pas vraiment comment le cannabis affecte les animaux de compagnie, il semble préférable de ne pas leur en administrer ou de consulter un vétérinaire avant de tenter un traitement à base de cannabis.

Mais le cannabis peut-il aider les animaux de compagnie ?

Répétons que tant que nous n’en savons pas plus, le cannabis ne doit pas être utilisé pour traiter les animaux domestiques. Cela dit, certaines données suggèrent que la plante pourrait aider certains animaux à faire face à certains symptômes.

À ce jour, la majorité des recherches sur le sujet ont été menées sur des chiens, donc si vous avez un poisson rouge épileptique ou un iguane dépressif, nous ne pouvons malheureusement rien vous dire. Cependant, nous pouvons déjà vous dire que des chiens souffrant d’ostéoarthrite ont manifesté une mobilité accrue et une diminution de la douleur après avoir reçu deux milligrammes de CBD par kilogramme de poids corporel deux fois par jour pendant quatre semaines[v].

Dans une autre étude, des extraits de cannabis ont été administrés à des chiens souffrant d’épilepsie idiopathique réfractaire. Ceux qui ont reçu du CBD ont montré une diminution de 33 % des crises par rapport aux chiens qui ont ingéré un placebo[vi].[vi]. Bien que ce résultat puisse sembler bon, les auteurs de l’étude soulignent que les traitements ne sont considérés comme efficaces que s’ils entraînent une réduction de 50 % des crises.

Néanmoins, comme les niveaux de CBD dans le plasma sanguin étaient directement corrélés à la réduction des crises, les chercheurs supposent que l’augmentation des doses de CBD aurait pu aider les chiens à atteindre 50 % de crises en moins. Malheureusement, nous ne pouvons pas confirmer (ou infirmer) cette hypothèse cas, car nous attendons toujours que d’autres recherches soient menées.

[i] Gyles C. Marijuana for pets?. The Canadian Veterinary Journal. 2016 Dec;57(12):1215. – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5109620/

[ii] Vaughn D, Kulpa J, Paulionis L. Preliminary investigation of the safety of escalating cannabinoid doses in healthy dogs. Frontières en sciences vétérinaires. 2020 Feb 11;7:51. – https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fvets.2020.00051/full

[iii] Kulpa JE, Paulionis LJ, Eglit GM, Vaughn DM. Safety and tolerability of escalating cannabinoid doses in healthy cats. Journal of Feline Medicine and Surgery. 2021 Mar 26:1098612X211004215. – https://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1177/1098612X211004215

[iv] Deabold KA, Schwark WS, Wolf L, Wakshlag JJ. Single-dose pharmacokinetics and preliminary safety assessment with use of CBD-rich hemp nutraceutical in healthy dogs and cats. Animals. 2019 Oct;9(10):832. – https://www.mdpi.com/2076-2615/9/10/832

[v] Gamble LJ, Boesch JM, Frye CW, Schwark WS, Mann S, Wolfe L, Brown H, Berthelsen ES, Wakshlag JJ. Pharmacocinétique, sécurité, et efficacité clinique du traitement de cannabidiol dans les chiens ostéoarthritiques. Frontières en sciences vétérinaires. 2018 23 juillet 5:165. – https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fvets.2018.00165/full?fbclid=IwAR1S16ZSa-DktbvZ1wHFczaD_JV8Eg8mjQqtlNJi8Z0t0xpBGskl2J364no

[vi] McGrath S, Bartner LR, Rao S, Packer RA, Gustafson DL. Essai clinique contrôlé aveugle randomisé pour évaluer l’effet de l’administration orale de cannabidiol en plus du traitement antiépileptique conventionnel sur la fréquence de saisie dans les chiens avec l’épilepsie idiopathique insoluble. Journal of the American Veterinary Medical Association. 2019 1er juin 254(11):1301-8. – https://avmajournals.avma.org/doi/abs/10.2460/javma.254.11.1301

Les informations concernant la culture du cannabis sont destinées aux clients résidant dans des pays où cette activité est autorisée par la loi, ou à ceux bénéficiant d’une autorisation spécifique. Nous encourageons nos lecteurs à connaître et à toujours respecter sur la législation en vigueur dans leur pays.

This post is also available in: Anglais