Seedsman Blog
Cannabis Microdosing Should you try it (1)
Home » TOUT SUR LE MICRODOSAGE DU CANNABIS

TOUT SUR LE MICRODOSAGE DU CANNABIS

Le microdosage est une pratique consistant à prendre régulièrement des quantités minuscules d’une substance pour ses propriétés bénéfiques plutôt que pour se défoncer. Récemment, le microdosage de cannabis a lentement fait son entrée dans le grand public.

Des créatifs aux chefs d’entreprise, en passant par les mères au foyer, le microdosage de cannabis et de psychédéliques est devenu un phénomène à part entière.

On pourrait même dire qu’il s’agit d’une mode qui se propage de plus en plus.

Prendre une minuscule dose de cannabis – 5 mg ou moins de THC – peut s’avérer bénéfique pour bien des raisons.

Vous pouvez vous-même vous y essayer via un joint pas trop chargé. Mais pour garantir une dose précise et éliminer les risques liés à l’ingestion de fumée, il est préférable d’utiliser de l’huile de THC et un compte-gouttes.

Les édibles font également l’affaire. Ils contiennent généralement une quantité de THC clairement indiquée sur leur emballage.

Les bienfaits du microdosage de cannabis

Le microdosage est pour ceux qui ne veulent pas se défoncer. Il est pour ceux qui désirent uniquement profiter des avantages du cannabis. Car le microdosage de cannabis présente bien des avantages.

Un exemple parmi d’autres : Malcolm Cameron, un fermier de 48 ans vivant à Ayrshire, en Écosse qui pratique le microdosage de THC depuis un peu plus de 4 mois qui affirme :

“Le microdosage de THC m’a tellement soulagé ! Mon dos m’a fait souffrir pendant des années à cause de mon travail, et j’ai essayé le microdosage après avoir lu un article à ce sujet l’année dernière. Je me suis procuré de l’huile de THC en ligne et j’ai essayé. J’ai très rapidement remarqué une amélioration au niveau de mon dos, mais ce sont les autres changements qui m’ont vraiment surpris : je ne me sentais plus aussi léthargique qu’avant en me réveillant le matin, et j’étais de meilleure humeur tout au long de la journée.”

Si les témoignages de ce genre sont nombreux, la science a encore du travail à faire avant de révéler tout le potentiel du microdosage.

microdosage cannabis

À l’heure actuelle, peu d’études ont été menées sur cette pratique, mais comme l’industrie de la marijuana médicale se développe à grande vitesse,

Les recherches scientifiques consacrées au microdosage de cannabis

Dans une étude publiée dans The Journal of Pain en 2012, des patients ont reçu du nabiximols (nom commercial Sativex) à différentes doses.

Le nabiximols est un extrait de cannabis produit par le leader britannique des produits pharmaceutiques à base de cannabis, GW Pharmaceuticals. Il présente un ratio THC:CBD de 1:1. Cette étude a montré que les patients qui ont fait état d’une réduction la plus forte de leurs douleurs étaient ceux qui avaient reçu la plus faible dose de cannabinoïdes[i].

Une autre étude, publiée en mai 2020, a comparé des patients ayant reçu une dose unique de delta-9 THC par inhalation (0,5 mg ou 1 mg) à d’autres ayant reçu un placebo comme moyen de traiter la douleur chronique.

Les résultats étaient encourageants et, comme pour l’étude de 2012, ceux qui ont reçu des microdoses de delta-9 THC ont manifesté une réduction significative de l’intensité de leur douleur. L’étude a noté que “les effets indésirables étaient pour la plupart légers et se sont résolus spontanément, mais qu’aucune preuve d’une altération constante des performances cognitives n’a été trouvée“.

microdosage cannabis

Cela ajoute du poids à la théorie selon laquelle le microdosage de cannabis peut être un moyen valable de réduire la douleur chronique. L’étude conclut que fumer du cannabis à des fins thérapeutiques n’est pas conseillé en raison de la nature combustible des joints et suggère même que la vaporisation d’huile de cannabis présente des risques potentiels pour la santé[ii].

Comment trouver la dose optimale ?

Le Dr Dustin Sulak est un médecin spécialisé en médecine intégrative basé dans le Maine, aux États-Unis, et fondateur de healer.com. Ce site Web interactif héberge des programmes éducatifs qui proposent des outils et des informations pour aider à tirer le meilleur parti des thérapies par le cannabis. Dans son guide en ligne destiné aux nouveaux venus comme aux consommateurs expérimentés, il indique qu'”une faible dose de THC aura des effets physiques et mentaux positifs (comme le soulagement de la douleur, la relaxation des muscles et l’apaisement de l’anxiété) sans être suffisamment forte pour provoquer des effets psychoactifs indésirables comme l’affaiblissement des facultés et l’intoxication.”

Le Dr Sulak recommande une dose de THC de l’ordre de 1 à 2 mg pour commencer. “À cette dose, la plupart des adultes peuvent ressentir un effet très subtil, mais il est très peu probable qu’ils ressentent des effets psychoactifs indésirables.”

En utilisant une teinture de THC comme exemple de méthode d’administration, il suggère de prendre deux gouttes, puis d’attendre 30 à 60 minutes pour évaluer l’effet de cette dose. Idéalement, il convient alors d’augmenter progressivement la dose d’une goutte jusqu’à trouver la dose optimale. Dans le cas d’un microdosage par fumage ou vaporisation, le Dr Sulak recommande de prendre une bouffée, puis d’évaluer après 5 minutes si une deuxième bouffée est nécessaire. Pour les édibles, il recommande d’attendre une heure pour surveiller les effets avant d’envisager une deuxième dose.

Selon le Dr Sulak, le microdosage convient mieux aux personnes en bonne santé qui souhaitent le rester. Il souligne, par ailleurs, que cette méthode n’est pas susceptible d’interagir avec d’autres médicaments sur ordonnance en raison des faibles quantités ingérées.

Cependant, tout en se portant garant de sa sécurité, le Dr Sulak a déclaré que le microdosage de THC devrait être évité pendant la grossesse, question de prudence élémentaire[iii].

microdosage cannabis

Le microdosage de cannabis stimule-t-il la créativité ?

En plus des avantages pour la santé, certains suggèrent que le microdosage de cannabis stimule la productivité et la créativité. Qu’en est-il ?

L’éventualité de l’efficacité du THC semble, en effet, digne d’être au moins évaluée.

En tant que fumeur récréatif occasionnel depuis quelques années, ma tolérance se situe à l’extrémité inférieure du spectre. J’étais impatient de voir s’il y avait un avantage à prendre des microdoses. Après avoir commencé par une dose trop élevée (un joint encore trop chargé), j’ai trouvé la quantité qui me convenait parfaitement en réduisant simplement à deux bouffées et en continuant ma journée.

Ma productivité n’y a rien gagné, mais mon niveau de concentration était plus grand et les idées semblaient venir plus aisément. J’étais capable de résoudre des problèmes rapidement et j’attribue ces effets à la réduction du stress engendrée par la consommation d’une très faible dose de THC. Ainsi, face à un problème, je ne ressens plus cette période initiale de légère panique qui me fait perdre du temps et de l’énergie inutilement. J’ai ressenti ces bienfaits durant toute ma période d’expérimentation du microdosage de cannabis.

Je suis resté capable d’aisément résoudre des problèmes et de faire preuve de créativité sans que ma motivation n’en soit le moins du monde atteinte. J’ai ainsi pu travailler et me reposer plus efficacement pendant cette courte période d’essai.

Mieux encore, le microdosage n’augmente pas l’appétit et ne provoque pas ces grosses fringales qu’on ressent souvent en fumant un joint.

Les meilleures variétés de cannabis pour le microdosage

Comme je l’ai dit, tout dépend de votre tolérance, de la quantité que vous utilisez et de la variété que vous choisissez.

Mais voici trois variétés particulièrement bien adaptées :

Amnesia Auto

L’Amnesia Auto est l’une des plus puissantes autos du marché. C’est le croisement de l’Amnesia Haze avec des génétiques ruderalis qui a donné naissance à cette variété de marijuana qui suscite un puissant effet cérébral.

L’Amnesia Haze est particulièrement puissante, ce qui en fait une variété bien adaptée au microdosage.

Gorille de Peyote

C’est une plante à haut rendement qui produit une immense quantité de résine. Ce qui signifie qu’elle convient parfaitement à la fabrication d’extraits et de concentrés. L’odeur de cette variété est aigre avec des notes de citron, de pétrole, de terre et de bois. La production de THC est très élevée, entre 22 et 26%, avec un taux de CBD de seulement 1%.

Gelat.OG

La Gelat.OG Auto est née du croisement d’une Gelato (Girl Scout Cookies x Sunset Sherbet) et d’une OG Kush Auto mâle. Ses têtes sont très denses et dures, assez foncées avec des pistils orange. Sa production de THC est très élevée (jusqu’à 25%). Elle génère un puissant sentiment d’euphorie qui évolue vers des sensations extrêmement relaxantes physiquement. Idéal pour le microdosage !

[i]https://sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1526590012000193

[ii]https://newatlas.com/medical/thc-microdose-cannabis-chronic-pain-clinical-trial-syqe-inhaler

[iii]https://healer.com/programs/strategies-for-non-psychoactive-cannabis-use

Les informations concernant la culture du cannabis sont destinées aux clients résidant dans des pays où cette activité est autorisée par la loi, ou à ceux bénéficiant d’une autorisation spécifique. Nous encourageons nos lecteurs à connaître et à toujours respecter sur la législation en vigueur dans leur pays.

This post is also available in: Anglais