Seedsman Blog

TOUT SUR LE PINENE

Quiconque s’est déjà promené dans une forêt de pins (ou a reniflé un désodorisant pour voiture) connaît le pinène. Monoterpénoïde bicyclique, le pinène est le terpène le plus abondant dans le monde et est responsable de l’arôme caractéristique des conifères. Répulsif pour insectes, ce composé joue un rôle important dans la santé de nombreuses espèces végétales. Sa présence dans le cannabis octroie en outre à cette plante plusieurs intérêts thérapeutiques – tout en contribuant à la saveur de variétés comme la Blue Dream, la Jack Herer, l’Harlequin et d’autres encore.

Le pinène et l’effet d’entourage

Comme nous l’avons expliqué d’autres articles de cette série, les nombreux terpènes présents dans le cannabis interagissent avec les cannabinoïdes et d’autres composés afin de contribuer à ce que l’on appelle l’effet d’entourage. Lorsqu’ils évoquent de ce phénomène, les scientifiques soulignent souvent le rôle que joue le pinène dans l’élaboration des propriétés pharmacologiques et médicinales de diverses variétés de cannabis.

En guise d’exemple, on pense que le pinène aide à équilibrer certains des effets désagréables du tétrahydrocannabinol (THC), comme la perte de mémoire ou la paranoïa. Dans une étude, des souris ayant inhalé une huile essentielle contenant du pinène ont montré une réduction notable de leur comportement anxieux, ce qui suggère que les souches riches en pinène peuvent être bénéfiques pour ceux qui sont parfois un peu nerveux après avoir fumé un joint[i].

Des recherches distinctes ont révélé que le pinène inhibe l’activité d’une enzyme appelée acétylcholinestérase, laquelle décompose l’acétylcholine, un neurotransmetteur. Comme la perte de mémoire est souvent associée à un manque de ce transmetteur, il a été suggéré que le pinène pourrait non seulement contrecarrer certains des effets du THC, mais aussi aider à restaurer les déficits de mémoire chez les personnes souffrant de démence.[ii]

D’autres bienfaits du pinène

Le pinène peut être décrit comme une sorte de couteau suisse médicinal. En effet, les recherches ont montré qu’il pouvait contirbuer à traiter des affections telles que le cancer, les inflammations, les douleurs neuropathiques et les allergies, tout en protégeant l’organisme contre les maladies infectieuses et les bactéries nocives.

Il est intéressant de noter que l’huile d’aiguilles de pin est utilisée comme remède populaire contre le cancer dans certaines parties du monde depuis des centaines d’années. De plus, une étude récente a révélé que le pinène présent dans l’huile inhibe de manière significative la croissance des cellules cancéreuses du foie. Il y parvient principalement en agissant sur des enzymes appelées checkpoint kinases (Chek), lesquelles régulent le cycle cellulaire et contribuent à empêcher l’apparition de mutations génétiques néfastes[iii].

Une autre étude a indiqué que le pinène aide à tuer certaines bactéries qui causent couramment des intoxications alimentaires. Même les bactéries résistant aux antibiotiques font pâle figure face à ce terpène qui modifie leur métabolisme et perturbe leur membrane cellulaire[iv].

L’exposition à de faibles niveaux de pinène provoque également la dilatation de nos voies respiratoires, ce qui explique pourquoi respirer l’air d’une forêt est si vivifiant. Cette propriété rend également le pinène utile dans le traitement de la bronchite et d’autres maladies respiratoires, tandis que l’effet anti-inflammatoire du composé aide à prévenir le développement de telles conditions.

Il a même été démontré que ce terpène protège les cellules contre les virus qui causent la bronchite[v]. Ainsi, si vous avez des problèmes respiratoires, le pinène est clairement un allié de choix. Il en va de même pour ceux qui souffrent d’allergies, car le pinène diminue les niveaux d’immunoglobuline E, un type d’anticorps qui réagit de manière excessive aux allergènes et qui est responsable de bon nombre des symptômes associés au rhume des foins[vi].

Enfin, on a constaté qu’un extrait de pinène créé à partir d’un type de goyave réduisait les douleurs inflammatoires et neuropathiques chez les souris[vii], ce qui prouve une fois de plus la capacité de guérison sensationnelle de ce terpène. Tous en forêt !

Article connexe

The Importance Of Terpenes

[i] Satou T, Kasuya H, Maeda K, Koike K. Daily inhalation of α‐pinene in mice: effects on behavior and organ accumulation. Phytotherapy Research. 2014 Sep;28(9):1284-7. – https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1002/ptr.5105

[ii] Miyazawa M, Yamafuji C. Inhibition of acetylcholinesterase activity by bicyclic monoterpenoids. Journal of agricultural and food chemistry. 2005 Mar 9;53(5):1765-8. – https://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/jf040019b

[iii] Chen W, Liu Y, Li M, Mao J, Zhang L, Huang R, Jin X, Ye L. Anti-tumor effect of α-pinene on human hepatoma cell lines through inducing G2/M cell cycle arrest. Journal of pharmacological sciences. 2015 Mar 1;127(3):332-8. – https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1347861315000110

[iv] Kovač J, Šimunović K, Wu Z, Klančnik A, Bucar F, Zhang Q, Možina SS. Antibiotic resistance modulation and modes of action of (-)-α-pinene in Campylobacter jejuni. PloS un. 2015 Apr 1;10(4):e0122871. – https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0122871

[v] Yang Z, Wu N, Zu Y, Fu Y. Comparative anti-infectious bronchitis virus (IBV) activity of (-)-pinene: Effect on nucleocapsid (N) protein. Molecules. 2011 Feb;16(2):1044-54. – https://www.mdpi.com/1420-3049/16/2/1044

[vi] Nam SY, Chung CK, Seo JH, Rah SY, Kim HM, Jeong HJ. The therapeutic efficacy of α-pinene in an experimental mouse model of allergic rhinitis. International immunopharmacology. 2014 Nov 1;23(1):273-82. – https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1567576914003622

[vii] Quintão NL, da Silva GF, Antonialli CS, Rocha LW, Cechinel Filho V, Cicció JF. Chemical composition and evaluation of the anti-hypernociceptive effect of the essential oil extracted from the leaves of Ugni myricoides on inflammatory and neuropathic models of pain in mice. Planta medica. 2010 Sep;76(13):1411-8. – https://www.thieme-connect.com/products/ejournals/abstract/10.1055/s-0029-1240891

Les informations concernant la culture du cannabis sont destinées aux clients résidant dans des pays où cette activité est autorisée par la loi, ou à ceux bénéficiant d’une autorisation spécifique. Nous encourageons nos lecteurs à connaître et à toujours respecter sur la législation en vigueur dans leur pays.

This post is also available in: Anglais