Seedsman Blog
Home » UNE CANNABINOÏDE TROIS FOIS PLUS PUISSANT QUE LE THC

UNE CANNABINOÏDE TROIS FOIS PLUS PUISSANT QUE LE THC

Les ambiguïtés juridiques entourant les analogues du THC ont précipité la montée en popularité d’autres cannabinoïdes au cours des dernières années. Ainsi, l’intérêt pour un composé peu connu appelé THC-O-acétate a récemment augmenté.

Considéré comme trois fois plus puissant que le THC, ce cannabinoïde rare est censé produire des effets psychédéliques. Cependant, avec peu de témoignages vérifiables sur ses propriétés, de grandes lacunes subsistent dans notre connaissance de cette substance énigmatique.

Qu’est-ce que le THC-O-Acétate ?

Comme son nom l’indique, le THC-O-acétate partage la même structure chimique que le THC, mais un groupe acétate y est attaché. Selon certaines sources, cette caractéristique supplémentaire permet au composé de pénétrer certaines barrières dans le tube digestif et le cerveau, augmentant ainsi ses effets.

Techniquement parlant, le THC-O-acétate est une prodrogue métabolique, c’est-à-dire qu’il ne devient psychoactif qu’après avoir été métabolisé. Dans ce cas, l’organisme doit “désacétariser” la molécule en éliminant le groupe acétate pour permettre au composé d’exprimer son potentiel.

Une grande partie de ce que nous savons sur le THC-O-acétate provient de recherches menées par l’armée américaine entre 1948 et 1975. Afin de déterminer si la molécule pouvait être utilisée comme un agent incapacitant non létal, les chercheurs de l’armée ont mesuré ses effets sur des chiens. Les résultats suggèrent qu’elle altère la coordination musculaire environ deux fois plus que le THC ordinaire.

Les données concernant les effets du THC-O-acétate chez l’homme sont toutefois assez rares. Selon certaines sources, le composé est 300 % plus puissant que le THC et génère des expériences trippantes similaires à celles provoquées par les psychédéliques. Cependant, cette affirmation n’a pas été largement corroborée.

Ce manque d’informations s’explique en grande partie par le fait que le THC-O-acétate n’est pas facile à fabriquer et n’est pas facilement disponible. La création de la molécule implique l’utilisation de solvants hautement corrosifs, inflammables et explosifs, qui doivent tous être manipulés dans des conditions de laboratoire. Le résultat est une huile brune lourde dépourvue de terpènes, de flavonoïdes ou d’autres cannabinoïdes, c’est-à-dire sans goût ni arôme. Comme il doit être métabolisé pour devenir psychoactif, le cannabinoïde peut mettre jusqu’à 30 minutes pour produire ses effets.

Quelle est la différence entre le THC-O et le THC ?

Le moyen le plus simple de comparer les deux est de comparer l’imagerie des molécules :

Je ne suis pas non plus un scientifique, et je n’y comprends pas grand-chose non plus. Mais les différences deviennent claires lorsque vous regarderez cette image de la molécule de THC-O :

Dans la molécule de THC, vous verrez un “OH”, et dans la molécule de THC-O, notez le “O” et le nouvel ensemble de connexion. Celles-ci correspondent à la molécule d’acétate. C’est cet ajout qui rend la molécule spéciale et augmente sa force.

Cette minuscule molécule d’acétate peut augmenter la force du THC de 300 % !

Le THC-O-Acetate est-il légal ?

Comme de nombreux composés similaires, le THC-O-acétate est dans une zone grise juridique, notamment aux États-Unis. Cette confusion est principalement due à la Farm Bill, qui a légalisé le chanvre en 2018. Comme le THC-O-acétate peut être fabriqué à partir du chanvre, il peut être considéré comme légal selon certaines interprétations de la loi.

Le composé peut être créé en extrayant le CBD du chanvre et en le convertissant en delta-8-THC. Enfin, un groupe acétate doit y être ajouté pour donner du THC-O-acétate. La question de savoir si cela rend la substance légale ou non est sujette à débat, car d’autres lois stipulent que tous les analogues synthétiques du THC doivent être interdits.

La situation est toutefois différente au Royaume-Uni, où le cannabis récréatif est totalement illégal, mais où la loi sur les substances psychoactives de 2016 interdit de manière générale tous les composés non approuvés. En tant que tel, le THC-O-acétate est automatiquement illégal sans qu’il soit nécessaire d’avoir une loi spécifique à son encontre.

Malgré les lacunes juridiques, il est peu probable que cette substance se répande de sitôt, à cause des difficultés liées à sa production.

Les informations concernant la culture du cannabis sont destinées aux clients résidant dans des pays où cette activité est autorisée par la loi, ou à ceux bénéficiant d’une autorisation spécifique. Nous encourageons nos lecteurs à connaître et à toujours respecter sur la législation en vigueur dans leur pays.

This post is also available in: Anglais