Seedsman Blog
Home » UNE OCTOGÉNAIRE VAINC LE CANCER DU POUMON GRACE A L’HUILE DE CANNABIS

UNE OCTOGÉNAIRE VAINC LE CANCER DU POUMON GRACE A L’HUILE DE CANNABIS

Une octogénaire britannique a réussi à faire reculer son cancer du poumon en utilisant uniquement de l’huile de cannabis, selon un nouvel article paru dans la prestigieuse revue BMJ Case Reports[i]. Sans surprise, l’histoire de cette femme a suscité beaucoup d’enthousiasme et de débats, et fournit des preuves scientifiques indispensables du potentiel du cannabis dans le traitement du cancer.

Utilisation du cannabis pour traiter le cancer du poumon

Selon les auteurs de l’étude, la femme octogénaire a été diagnostiquée pour la première fois avec un cancer du poumon en juin 2018, et sa tumeur mesurait alors 41 millimètres de diamètre. On lui a proposé une série de traitements chirurgicaux mais elle les a tous refusés, si bien que les médecins l’ont tout simplement placée sous surveillance.

Sur la recommandation d’un membre de sa famille, la patiente a commencé à prendre de l’huile de cannabis deux mois après le diagnostic de son cancer du poumon, mais n’en a pas informé ses médecins dans un premier temps. Elle a continué à se présenter à l’hôpital pour des scanners de suivi tous les trois à six mois, laissant les médecins sidérés de voir sa tumeur se réduire progressivement au cours des deux années et demie suivantes.

En février 2021, le diamètre de la tumeur de cette femme n’était plus que de dix millimètres, soit une réduction de 76 %. C’est à ce moment-là qu’elle a révélé qu’elle avait utilisé de l’huile de cannabis pour traiter son cancer du poumon.

Les auteurs tiennent à souligner qu’à part l’utilisation du cannabis, la femme n’a pas changé son mode de vie, et a même continué à fumer des cigarettes à raison d’un paquet par semaine pendant toute cette période. Pour replacer ce cas dans son contexte, les patients qui refusent les traitements conventionnels contre le cancer du poumon survivent généralement sept mois environ, tandis que seuls 15 % de ceux qui suivent un traitement vivent plus de cinq ans.

Mais, étonnamment, le cancer du poumon de cette patiente semble avoir été vaincu grâce à une huile de cannabis contenant 19,5 % de THC, 20,05 % de CBD et 23,8 % de THCA. La femme en question dit avoir pris 0,5 millilitre de ce produit deux ou trois fois par jour pendant toute cette période.

“Je n’étais pas très intéressée par les traitements traditionnels contre le cancer, car je m’inquiétais des risques de la chirurgie, et j’ai vu mon défunt mari souffrir des effets secondaires de la radiothérapie”, a-t-elle expliqué aux auteurs de l’étude. “Un proche m’a suggéré d’essayer l’huile de ‘cannabidiol (CBD)’ pour traiter mon cancer, et j’en prends régulièrement depuis. Je suis aux anges depuis la résorption de mon cancer, que je pense être dû à l’huile de CBD.”

Cela signifie-t-il que le cannabis guérit le cancer du poumon ?

Résumant leur étude de cas, les chercheurs déclarent que “bien qu’il semble y avoir une relation entre la prise d’huile de CBD et la régression observée de la tumeur, nous ne sommes pas en mesure de confirmer de manière concluante que la régression de la tumeur est due à la prise d’huile de CBD par le patient”. En d’autres termes, ce rapport fournit des éléments de réflexion intrigants, mais un seul cas est insuffisant pour prouver définitivement si oui ou non le cannabis peut guérir le cancer du poumon.

En réponse à l’étude, le professeur David Nutt, éminent neuroscientifique et expert en drogues, a expliqué que “de tels rapports de cas sont biologiquement crédibles étant donné la nature adaptogène du système endocannabinoïde… [However,] [Cependant,] un rapport de cas en lui-même n’est pas suffisant pour donner une forme de preuve qu’une chose a causé l’autre – nous avons besoin d’essais cliniques pour cela.”

À ce jour, aucun essai humain à grande échelle n’a été mené pour étudier l’efficacité du cannabis dans le traitement du cancer du poumon, même s’il convient de mentionner que ce n’est pas la première étude de cas de ce type. En 2019, par exemple, une étude similaire a documenté la guérison d’un homme de 81 ans qui a traité son propre cancer du poumon en utilisant de l’huile de cannabis. Dans ce cas, le patient a utilisé un produit contenant uniquement du CBD, et a vu sa tumeur rétrécir de 2,5 centimètres sur 2,5 centimètres à seulement 1,3 sur 0,6 centimètre au cours des 13 mois[ii].

Dans l’ensemble, il est impossible de dire si le cannabis peut être utilisé ou non pour traiter le cancer du poumon sans essais cliniques majeurs. Cependant, des études de cas comme celles-ci servent à justifier davantage de recherches sur ce sujet qui pourrait sauver des vies.

[i] Liew KL, Capuano E, Yung BLung cancer patient who had declined conventional cancer treatment: could the self-administration of ‘CBD oil’ be contributing to the observed tumour regression?BMJ Case Reports CP 2021;14:e244195. – https://casereports.bmj.com/content/14/10/e244195

[ii] Sulé-Suso J, Watson NA, van Pittius DG, Jegannathen A. Striking lung cancer response to self-administration of cannabidiol: A case report and literature review. SAGE open medical case reports. 2019 Feb;7:2050313X19832160. – https://journals.sagepub.com/doi/full/10.1177/2050313X19832160

Les informations concernant la culture du cannabis sont destinées aux clients résidant dans des pays où cette activité est autorisée par la loi, ou à ceux bénéficiant d’une autorisation spécifique. Nous encourageons nos lecteurs à connaître et à toujours respecter sur la législation en vigueur dans leur pays.

This post is also available in: Anglais